Autour de l’aéroport.

Parti de la gare de Granges Marnand a  8,45 heures avec l’intention d’aller en train jusqu’a la gare Genève  aéroport et rejoindre le terminus des tramways De Meirin gravière en tournant la piste par l’est.

Pensant que c’est plus court que par l’ouest.

Mais je n’avais aucunes idée de la longueur réelle d’une piste d’aviation.

Entre les gares de Genève Cornavin << gare centrale de genéve>> et celle de Genéve aéroport le chemin de fer a un tracé en forme d’épingle a cheveux.

Ce que jusqu’a présent n’aillant pasv enregistré ce fait dans mon cerveau, j’ai eu des problémes d’orientations.

D’ou la désagréable impréssion de marcher vers l’est en sachant que j’allais résolument vers l’ouest.

Pendant ce parcours.

Ce que je n’ai jamais su faire auparavant.

J’ai fait un travail mental intense pour enregistrer la courbe.

Ce fut efficasse  peu avant onze heures quand  je suis descendu du train dans cette gare souterraine.

Un escalator m’a conduir un niveau plus haut dans une zone commerciale.

Un couloir conduisant a Paletespo Aréna.

Batiment de préstige pour manifestations

Salon de l’automobile.

Des arts ménager.

Ets.

Que jusqu’a présent je voyais direction sud, allait au nord.

Travail mental aillant valu la peine.

J’aurrais du passer par ce couloir.

Mais n’en ai pas eu l’idée.

J’ai longé l’immense parking de l’aéroport en me r’approchant d’une façade vitrée bouchant l’horizon portant l’inscription.Palexpo Arénna.

Plus loin.

Au pied de la facade.

Deux chemins indiquaient par des disques bleus  avec un bonhomme blanc.

Le premier.

Un long coridor a l’intérieur du batiment.

La tragectoire que j’avais suivi jusqu’a présent.

Donc celui que j’aurai du suivre en toute logique.

Une peur stupide de me retrouver ou je n’avais rien a faire m’a fait suivre l’autre chemin mixte piéton et cycliste me faisant contourner Palexlo et Arréna plus un parque publique  et passer par dessus l’autoroute passant sous lArréna.

C’est a 500 métre plus au sud que j’ai retrouvé  une route partant a l’est-

Ou je voulais aller pour tourner la piste.

Un bon kilomètre supplémentaire que si  j’avais passé par le corridor.

Mais quoi.

Je suis a la retraite et ai vu un peu plus.

J’ai suivi sur un bon kilomètre une route me menant a l’est.

A droite des bâtiments citadin classique.

Et a gauche toujours un parque publique au arbres centenaires.

Surement une ancienne foret convertie en éspace publique

J’étais sur le territoire de la  commune de Grand-Saxonnet.

Une bifurcation a gauche.

Indication routière.

Ges   <France>.

Pas de problème.

J’avais ma carte d’identité.

J’ai longé cette route.

Ne me rappelle pas touts les zig-zags que j’ai fait.

A une bifurcation secondaire un bus était  a l’arrét.

Suis passé ur le passage

N’ai pas vu qu’ un feu était au rouge.

La traversée de l’autoroute puis de la piste de l’aéroport furent des étapes marquantes.

Allor que la route a passé en tunnel sous l’autoroute un joli pont en forme de voute m’a permis de la traverser au jour.

Vraiment un tout joli pont en forme d’arc en ciel.

Une pente supportable pour monter et pour déscendre

Un ouvrage leger je ne sais en quel matériaux.

Bois traité contre la pétrification.

Fibres de carbone.

On autre.Un autre pont de méme construction mais beaucoup plus petit pour passer sur une zone marécageuse.

Puis ce fut le passage sous la piste de l’aéroport.

Une autre affaire.

Une autre paire de manches.

Deux tunnels parallèles.

Un pour la route Genéve, Grand Saxonnet Ges. Col de la faussille.

Et un autre ou passe longeant une autre route de laquelle je n’avais pas encore compris le sens une piste pour cycles et piétons.

Routes et piste étant séparé par un treillis

Quel est la longueur de ces tunnels.

La largeur de la piste.

Surement entre quatre et sept cent métres

Tout les cents métres  une porte conduisant surement a un refuge en cas d’incendie.

Comme la route et la piste ont une différence de niveau

Deux bons mètres.

Il semble que de telle portes refuge sont a disposition de ceux d’en bas.

Je le trouvais long.

Tres long.

Trop long ce tunnel.

Surtout qu’il y avait des bruits stridents ne provenant pas de la route.

D’où donc???.

Une seule explication.

Les avions en décollages.

Une chose qui me faisant plaisir

Là devant une lumière différente de l’éclairage.

D’où le bout du tunnel.

Un moment plus tard, j’étais dehors.

Quelques centaines de mètres plus en avant la douane.

Trois bâtiments.

Un de chaque coté de la route et un plus petit au centre de cette derniére.

Et toujours.

Bizarre, bizarre, bizarre.

Toujours une route de chaque coté du trottoir ou je marchais.

Quoique la route au même niveau que celui ci.

Toujours ce traillis.

Route faisant une boucle pour éviter la douane.

J’ai continué mon chemin.

Au delà de la douane ou j’ai passé sans ennuit.

La biffurquation avec cette route mystére.

Une flèche de direction.

Aérodrome de Cointrin.

Partie française.

Vu les véhicules que j’ai vu passer sur cette route,

Camionnette et fourgonnettes.

Il semble que seul le trafic marchandise. fret est concerné.

Une autre bifurcation.

Celle ci me concernant quoique la fléchette indiquait.

Bellegarde, Lyon.

Chemin pour moi  incontournable quoique j’aurais mieux aimer y lire Méirin.

Plus tard j’ai vu,

Ce fut le bon chemin.

Sur une route joliment chargée de circulation a cause du grand Genève transfrontalier.

J’ai traversé d’abord une forêt entre coupée de champs cultivés

Puis une localité sur territoire français.

Ferney-Voltaire.

A un giratoire une indiration a droite Bellegarde Lyon.

Et tout  droit Meirin.

Une moindre circulation.

Puis  ça a été vite.

Un poste de douane semblant étre désertique.

Je voyait dans le lointain un véhicule a l’arrêt sur une route.

 J’avais l’impression que  c’était un tramway.

Un autre véhicule semblable est arrivé et c’est arrêté a la même hauteur.

Un moment plus tard le premier est parti.

Pas d’erreur.

Sur et certain.

J’aprochais  de la station terminus de Meirin gravière.

A quatorze heures j’était assis dans le Tramway.

Une demi lune autour de Genéve aéroport.

Par encore crevé le vieux Jean-Louis.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Une année à Taiwan |
Chambres d'hôtes au Pays de... |
Audrey au pays des merveilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maurice: le paradis de l'Oc...
| trève de balivernes!!!
| BBnice aux USA