Vigne dormante

0
0
52

Le vingt deux février deux mille dix neuf.

Gare de Granges-Marnand.

Un peu plus de dix heures vingt du matin.

J’attendais le train’ en discutant de la pluie et du beau temps avec  un inconnu.

Au bous d’un moment.

La sonnerie du passage a niveau annonçait la fermeture des barrières

Donc l’arrivée pas d’un train.

Mais de train sur lequel j’allais monter pour  aller a Grandvaux.

Train sur lequel je suis monté Car j’avais envie de faire une petite marche entre Grandvaux et  Cully dans les vigne de Lavaux.

Et le voyage a commencé.

Les gare ont défilé.

Henniez.

Lucens,

Moudon

Le ravin de Briveau puis son tunnel.

La haute Broye avec la vue sur les Alpes enneigé et d’autre gares.

Ecublens rue.

De l’autre coté du vallon Rue et son chateau et le beau village se Promanens.

Sur les colines plus loin aussi la neige

Chatillens.

Palezieuz village.

Puis le terminus.

Palezieuz gare.

Tout le monde descend.

Palézieux gare.

Une vieille histoire de la moitie du dix neuvième siecle

Une connerie historique fruit de jalousie entre régions et parti

Certains voulaient punir Fribourg en faisant passer le train ailleurs.

Ceci en interdisant de rail la commune d’Oron la ville.

Pour  quand meme desservir Fribourg il a  fallu passer par Oron le Chatel

Reste une gare illogique faisant faire des contours stupide au train.

Mais enfin.

Mon voyage a continué sur un autre train.

Finie la haute Broye

A présent l’étroit vallon du Corbéron son affluent entre le haut plateau du Jorat et le Mont Pèlerin.

Plus aucune vues sur les Alpes.

Puis ce fut le point le plus haut.

Le partage des eau entre les bassin du Rhin < Broye> et du Rhône < lac Léman >.

Un passage entre deux falaises de molasse.

Un faux tunnel creusé de main d’homme.

Quand on marche sur la route entre Puidoux village et Les Thioleyres

C’est étrange.

On entend passer le train, mais on ne le vois pas.

Puis le voyage a continué.

Sur une colline a gauche la localité de Puidoux Village.

Un peu plus loin.

A auteur de la voie.

Le moulin de Rivendel.

Un vieux bâtiment industriel du temps des roues a eau.

Rénové par un groupe international pour en faire un lieu de repos.

Même le nom de Rivendel écrit en grosses lettre sur sa façade n’a aucun suport géographique local.

Vu sur internet.

Le train c’est arrêté quelques minutes aPuidoux gare.

Une premiére vue sur les montagnes de Savoie derrière un Lac Léman couvert d’un voile de brouillard.

Un tunnel puis la vue splendide sur le vignoble de Lavaux en premiére ligne.

Le Lac Léman couvert d’un voile.

Et en toile de fond les Alpes enneigés.

Alpes de Savoie et plus a l’est l’ouverture dans les Alpes de la vallée du Rhône.

Plateau du Chabley.

Un second tunnel.

A intérieur de celui ci.

L’annonce au haut parleur.

Prochain arrêt Grandvaux.

C’était là ma destination.

Sitôt  la sortie du tunnel le train était en gare.

Une gare dans de la vigne en terrasse.

Elles était là la vigne.

Dessous un mur soutenant le quai duquel je suis descendu du train

Sur une parcelle en forte pente.

Comme tout le vignoble de Lavaux.

Elle a vraiment triste mine la vigne en cette fin d’hivers.

Les sarments morts ont été coupés.

Pratiquement tous.

Est pour simplifier ce travail les supports de vigne < piquet et fil de fer > furent enlevés

Ça la fait nue et morte.

Pas belle.

Et c’est partout comme ça.

Plutôt que regarder la vigne  depuis sur le quai.

Il me fallais  sortir de la gare.

Aller plus loin.

Jusqu’à l’autre gare.

Celle de  Cully.

Comme le bâtiment historique de la gare est situé sur le coté amont de la gare.

passage obligatoire par le sous voie.

Puis une chose absurde.

Remonter au niveaux des rails pour finalement quelques centaines de mètre plus loin retraverser le rail par un passage sous voie routier.

Puis j’etais en pleine vigne de Lavaux.

Sur une petite route longeant la voie ferrée.

 En bas là devant a ma gauche.

Un village autour d’une église entouré de vignes.

Grandvaux Bourg.

J’etais en plein site viticole

Une vigne nue et morte.

Une vigne dormante.

J’ai pris un raccourci un sentier descendant droit bas là ou la pente est la plus forte.

Aillant 80 ans et un cor au pied.

Ce fut une mauvaise expérience.

Bonjour les courbatures.

Mais ce fut supportable.

Un moment plus tard je fut a l’intérieur de Grandvaux-Bourg.

Rue étroite, en contour.

Un vrais village vigneron.

Sur la façade dune maison l’affichage de dire de vignerons de jadis.

Entre autre.

Si le bon Dieu avait voulu interdire l’alcool il n »’aurait pas fait le vin si bon.

L’atmosphère du temps de mon enfance.

La guerre entre les vignerons et autre marchand de vin.

Qui mon Dieu devait gagner leurs vie

Et la croix bleu.

Cette puissante et fanatique ligue anti alcoolique issue du piétisme.

Ce mouvement aillant secoué le protestantisme a la fin du dix neuvième siècle.

Il faut dire qu’en ces temps là il y avait un gros problème’d'ivrognerie au pays.

Il fallait donc faire quelque chose.

Ma marche a continué.

Un moment plus tard me suis assis sur un muret pour manger.

Vu mon manque d’habileté le bouchon du thermos est tombé et donc roulait sur la route en pente.

Un bous plus bas ai pus le récupérer.

Ai eu de la chance qu’il ne soit pas tombé dans un caniveaux.

Le thermos sans bouchon plus bon a rien.

Bientôt les premières maison de Cully.

Localité plus étalée que Grandvaux donc surement que l’histoire ne fut pas uniquement la vigne.

Mais le lac.

Pêche et transport lacustre.

A la fin du dix neuvième siécle

Il y dut plus tard construit non seulement une gare sur la ligne du Simplon.

Passage Paris Milan.

Mais aussi un hôpital.

L’hôpital de Lavaux.

A présent il me fallais trouver la gare.

Un passage sous voie routier.

C’est a dire route et trottoir.

Soutenant la voie ferrée au moyen de gigantesque poutres métalliques de presque deux mètres de haut.

Mais elle est ou cette foutue gare.

Je la cherchais a gauche.

Aucun passage.

A droite une rampe d’escalier de deux mètres de haut entre le remblai supportant la voie ferrée et un bâtiment moderne.

A tout hasard j’y suis monté.

Ce fut la bonne décision.

Y  ai trouvé l’entrée du sous voie de la gare avec les indication.

Voie un deux et trois.

Un moment plus tard, j’étais sur le quai des voies 2 et 3.

Un train annoncé pour Lausanne dans dix minutes.

Quoi vouloir de plus.

FIN.

  • Marches Geneve Aeroport – La Plaine Commune de dardagny

    Jeudi 27 Aout 2009,parti de la gare de Grange Marnand a 07,45 heures, ciel dégagé,arivée a…
  • Demain le train

    Mardi sept mai. peu avant Neuf heures du matin. Avec huit autres passagers, j’attend…
  • Teufen ZU Tösseg, Eglisaux

    Vendredi 22 mars 2018. Huit heures du matin Gare de Granges Marnand. J’attendais le train.…
  • L’erreur

    Je suis contrarié. Je voulais écrire le présent article sous le titre. L’estuaire de…
Charger d'autres articles liés
  • Demain le train

    Mardi sept mai. peu avant Neuf heures du matin. Avec huit autres passagers, j’attend…
  • Teufen ZU Tösseg, Eglisaux

    Vendredi 22 mars 2018. Huit heures du matin Gare de Granges Marnand. J’attendais le train.…
  • L’erreur

    Je suis contrarié. Je voulais écrire le présent article sous le titre. L’estuaire de…
Charger d'autres écrits par jean-louis
  • De Cuarny a Yverdon gare

    Suite de. En bus jusqu’a Cuarny. Treize heures sonné. Le bus venait de traverser le …
  • En bus jusqu’a Cuarny

    Mercredi 14 novembre 2018. Midi. Gare de Granges-Marnand J’atendais un problématique…
  • Une usine sur la Tôss.

    Le samedi premier  . septembre deux mille dix huit. Six heures du matin. J’attendais le tr…
Charger d'autres écrits dans tourisme pedestre. marche que j,ai faite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Solitude

             Aujourd’hui point de visiteurs sur mes deux blogs,dimanche j’en a…